L’Albanie du nord par Véro

Albanie nord
18 Juin

L’Albanie du nord par Véro

Albanie: le retour ! Vive le nord ! Par Vero

Un an de voyage en famille à travers l’Europe ! Du 31 mars au 4 avril on retourne en Albanie ! Le nord cette fois,  après le Kosovo et avant le Montenegro. (relire l’Albanie du sud)  Découvrez avec nous la belle vallée de la Valbona, les routes aventureuses de montagne, les régals de Mziri i Zanave et Shkoder et son grand lac.

Les ceintures sont bouclées ?! Les placards et le frigo sont fermées ?! Les fenêtres et les portes verrouillées ?! Les rideaux sont ouverts ?! Plus rien ne peut tomber ?! Contrôle visuel ok ; Niveaux ok ; eau ok ; vidange ok …

On démarre ! 

alban
Albanie nord

Samedi 31 mars : Découvrir une Albanie propre et belle, c’est possible !

Nous revoilà en Albanie après avoir visité le Kosovo. Nous entrons par le poste frontière de Morina, tout au Nord et découvrons une route magnifique dans les montagnes. Nous avions beaucoup hésité à passer par là tant les petites routes secondaires du Sud sont défoncées alors je suis bien heureuse de conduire là ! Albanie nord Nous quittons l’axe principal pour suivre des indications menant à une réserve animalière à Kernajje. Nous n’avons jamais trouvé ce lieu mais cette petite route était un régal, enfin moins pour Slowpy qui a vu le rouge de très près. Même avec le chauffage et le ventilo à fond, il chauffe en montagne ! Arrêt pique-nique obligatoire ! Il fait un vent terrible alors on se réfugie derrière une petite colline.Albanie nord Les enfants gambadent dans les bois et font la course dans les aiguilles de pin. Que c’est bon de retrouver la nature après une quinzaine de jours davantage en milieu urbain ou de plaine industrielle ! Albanie nord valbonaOn continue la route jusqu’à Valbona en logeant la rivière du même nom, eau bleue qui se fracasse dans les rochers. Arrivés en haut, la pluie nous a rattrapés. Albanie nord valbonaPour le bivouac, on se cale près d’une rivière tout en restant prudents de peur que l’eau monte pendant la nuit. Temps idéal pour se faire un ciné en famille : on découvre ensemble la famille Adams et depuis leur humour noir et décalé est de tous les scénarios de jeu des garçons. Albanie nord valbona On s’endort heureux d’être tous les quatre… on a (encore!) failli perdre Noé aujourd’hui… on était sur un petit pont en bois au-dessus du torrent en crue… il manquait une latte de bois sur le pont… on avait chacun un garçon près de nous… j’avais dit de faire bien attention parce que ça glissait un peu… Manu a fait une photo… et a vu Noé disparaître à travers le pont… j’ai juste eu le temps de le rattraper par les épaules… Une autre famille était là 2 minutes avant nous… C’est allé tellement vite que ça parait encore irréel… il s’en est sorti juste avec deux tibias un peu mâchés…Albanie nord valbona  

Dimanche 1er avril : L’aventure des routes secondaires en montagne albanaise

Le temps est toujours maussade. C’est l’occasion de faire un peu plus d’école. Notre objectif du jour est de descendre à l’embarcadère au bord du lac de Koman, à Fierzë pour se renseigner pour un départ en ferry le lendemain. La perspective d’embarquer avec Slowpy pour ces trois heures de traversée dans un paysage de fjord apparemment splendide nous réjouit. En plus, un grand soleil est annoncé. Sauf que quand on y arrive, tout est fermé et c’est la grande désillusion : la compagnie ne redémarre son activité que début mai… Albanie nord valbona Un coup d’oeil rapide à la carte et la croisière se transforme en rallye sur route de montagne ! Je suis verte… Bon, je retrouve vite le plaisir de zigzaguer entre trous et pierres… Enfin là c’est particulièrement rockn’roll. Albanie nord valbona La pluie des dernières 24h a poussé beaucoup de pierres sur la chaussée plus les coulées de boue et les zones où la route est carrément effondrée… Il nous a même fallu pousser un gros rocher avec une bande de jeunes. Ils ont eu chaud aux fesses : le rocher est tombé juste derrière leur minibus ! Albanie nord En deux heures, on avance de 40 km… On passe la nuit en bord de route à un endroit sans risque, face à une belle clairière et où on aura le soleil levant. Je suis moulue…

Lundi 2 avril : le retour des soirées marmites !

C’est génial de se réveiller là : les montagnes enneigées aux alentours sont de toute beauté, la bruyère fleurit, le soleil brille. Albanie nord On gambade dans la belle clairière où même là, perdu en montagne, on trouve des anciens bunkers. On continue jusqu’à Puka, petite ville où l’on rencontre des américains venus pour deux ans en mission humanitaire. Ils vont enseigner l’anglais aux enfants de l’école. C’est une organisation autrichienne. Allemagne, Autriche et Italie sont très présentes dans les Balkans, que ce soit au niveau industriel, touristique ou humanitaire. La France semble faire partie des grands absents. C’est étonnant parce qu’il y a un potentiel énorme !Albanie nord

Tout doucement, on redescend vers la plaine. Je suis un peu frustrée de quitter les montagnes, j’aurais aimer y faire de longues randonnées mais entre l’enneigement et le manque de cartes, c’était un peu compliqué. Albanie nord

On arrive à Vau i  Dejes et on se cale au bord d’un autre lac de barrage formé sur le Drin. Je m’étale de tout mon long sur une petite plage. Les garçons jouent. Manu tente de pêcher. Il y a un bar à côté. Quand on passe à l’ombre, j’enfile les baskets pour aller chercher les derniers rayons de soleil sur la colline avec Noé. Albanie nord On rencontre deux hommes et un garçon qui ramènent leur troupeau de brebis et un cheval. Celui-ci semble sauvage et nous impressionne par sa fougue. On les suit et Noé fait connaissance avec Eno qui semble avoir le même âge que lui. Ces deux-là ne vont plus se quitter pendant 24 heures ! Albanie nord Ça m’épate de les voir se débrouiller avec quelques mots d’anglais et beaucoup de mimes. Joseph les rejoint dans leurs aventures et ils s’éclatent toute la soirée. Le papa d’Eno est le patron du bar et leur offre des boissons. On se fait une soirée marmite sur le feu, la première depuis de longues semaines ! C’est bon de passer la soirée dehors sans grelotter.Albanie nord

Mardi 3 avril : La découverte des trésors gastronomiques de l’Albanie

Au réveil, les garçons sautent dans leurs vêtements à la vitesse de l’éclair, leur copain Eno est déjà là ! Pour nous, c’est une matinée parfaite : je pars me balader dans les collines et Manu fait une séance de Qi-Qong sur la plage, on bouquine et on écrit… En début d’aprem, Eno doit se préparer, on dirait qu’il va à l’ecole. Ça tombe bien, nous on doit démarrer, on a réservé une table au restaurant Mrizi i Zanave à 20km de là. Noé a eu le temps d’offrir son bâton préféré à Eno. Ils se serrent dans les bras. C’est émouvant de voir des relations si intenses se former et la vie poursuivre son cours… Allez, on se fait tout propres et beaux (Manu ressort même une chemise blanche, par contre la veste a trop souffert) et on quitte ce petit paradis. Albanie nord

En fait, c’est en regardant l’émission Échappées belles sur l’Albanie qu’on a découvert ce restaurant tendance slow food, nourriture bio et locale, créé par deux frères albanais. C’est une adresse réputée et on a eu une sacrée chance d’avoir une table en appelant seulement la veille. Albanie nord mziriLe cadre est charmant : une table en bois massif sous les arbres, des petites terrasses, des fleurs, une cabane en bois pour les enfants, des bunkers remaquillés en coccinelle et même un tracteur qui balade les familles dans des wagons en tonneaux recyclés. Albanie nord mziri zanave On fait confiance au serveur qui dans un anglais approximatif nous propose différents plats. Charcuteries, fromages, brochettes de géants, jus de grenade, sorbets… Les plats sont bien présentés et originaux. Le vin est bon. Le service n’est pas au top malheureusement : les plats arrivent trop vite ou décalés, ils ne surveillent pas si on a toujours à boire, c’est inadapté au standing du lieu. On aurait bien aimé aussi que le chef fasse un tour de salle pour rencontrer ses clients. L’art de la table est vraiment un patrimoine français spécifique ! On finit repus pour 24h….Albanie nord mziri zanave On demande si on peut rester garés sur le parking pour la nuit parce qu’on ne se voit pas redémarrer. La réponse est chaleureuse et on nous propose même de venir prendre le petit-déjeuner le lendemain. Il ne nous reste plus qu’a savourer une exquise soirée au soleil couchant dans le domaine, à se balader et digérer. On est tout contents de ramasser des courges sèches qu’on pourra peindre et ressemer chez nous. La nuit va s’avérer hachée à la moulinette par le troupeau d’oies sous nos fenêtres. Elles ne dorment jamais toutes en même temps et cancanent sans cesse!!! On en a ri… en se jurant de ne pas renouveler l’expérience… Albanie nord mziri zanave

Mercredi 4 avril : un cadeau-surprise !

On a cédé à la tentation du petit-déjeuner servi à l’auberge bien que nous n’ayons pas franchement faim. C’était très agréable de profiter du lieu presque vide et d’être cette fois-ci installés à l’intérieur. A une autre table, il y avait les propriétaires. Nous avons espéré échanger quelques mots avec le chef mais on n’a pas osé et eux n’ont pas fait la démarche. Petite frustration, habitués en tant que Français à rencontrer le chef dans les grands restaurants. Au moment de régler, on nous dit que c’est cadeau ! Nous n’en revenons pas, c’est un très beau cadeau !! Et quand Joseph veut payer un pot de confiture à la boutique, c’est encore cadeau ! Nous sortons tout penauds d’être si gâtés… Nous découvrons ensuite que sans le faire exprès, je leur ai fait un beau coup de publicité en faisant un lien vers leur site sur ma publication Facebook parlant d’eux : 25000 vues en moins de 24h. Ceci explique peut être cela…Albanie nord shkoder

On finit par quitter ce petit paradis pour rejoindre la ville de Shkoder. De la forteresse, on voit trois rivières (Bojana Buna, Drini et Kir) se rejoindre et le grand lac de Shkoder. Albanie nord shkoder Albanie nord shkoder La visite de la ville ne nous émerveille pas plus que ça, bien que l’architecture soit intéressante. On fait dans le pratique : rafraichissement de ma coupe de cheveux pour moi, courses au marché : verres, rustines, graines,… Albanie nord shkoder Il y a pas mal de vendeurs de poissons mais ça ne donne pas vraiment envie. Il y a un immense bazar friperie, j’aurais pu y passer des heures à dénicher des fringues sympas. Vu l’enthousiasme de mes troupes, je me suis limitée à un très chouette sarouel. Albanie nord shkoder Pour une raison mystérieuse pour nous, Skoder a l’air d’être une plaque tournante importante pour les vêtements d’occasion. On a vu plein de gens transporter des ballots de vêtements et tissus.

Nous investissons nos derniers leks dans un plein de diesel et filons pour de nouvelles aventures au Monténégro, réconciliés avec l’Albanie grâce à ce Nord plus préservé d’un point de vue écologique que le Sud 😉

 

 

Véro (et un soupçon de Manu)

A paraître bientôt : Le Montenegro

Voir toutes les photos de l’Albanie du nord

Relire le Kosovo

Relire l’Albanie du sud

Découvrir le côté obscur du voyage

______

Vous avez remarqué ? Il n’y a pas de pub sur notre blog !

Si vous aimez ce qu’on fait,

si vous rêvez avec nos mots et nos photos,

si on vous apporte un peu de chaleur et de soleil,

vous pouvez participer à la cagnotte Leetchi !

Et pour ne rien rater : inscrivez-vous à notre newsletter !

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *